Heure d'ouverture :

Lundi à Jeudi : 7h30 - 12h30 et de 14h - 17h30 Vendredi : 7h30 - 13h30

  • Adresse
    62, Avenue Nzero, Kinindo Ouest
  • Email
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Phone
    +257 22218309

Dans le cadre de la mise en Œuvre de la préservation et la restauration des terres dans les zones ciblées par le Projet en utilisant une approche intégrée et la Résiliente du Paysage, ACORD Burundi Partenaire de mise en Œuvre du Projet de Restauration et de Résilience du Paysage Burundais « PRRPB », a organisé des ateliers de formation sur l’aménagement et la gestion conservatoire des Eaux et des Sols sur 22 collines des communes Isare de la Province Bujumbura et Buhinyuza de la Province Muyinga. Ces ateliers se sont tenu sur chaque colline d’intervention et ont vu la participation de 50 personnes pendant Trois jours.
Ces Ateliers ont été organisés au profit des représentants des membres des comités Bassins Versants et d’autres structures communautaires de ces communes. L’objectif principal était de renforcer les capacités des participants sur les techniques appropriées en matière d’aménagement des bassins versants. En plus de ces formations, les participants ont été Sensibilisés sur l’importance et l’urgence de la restauration du Paysage et de la conservation des eaux et des sols. L’approche d’exploitation des connaissances et expériences a été utilisée pendant la formation sur le thème afin de compléter les connaissances par des explications complémentaires du fait que les participants sont des adultes et que parmi eux il y a ceux qui ont déjà des connaissances sur le thème.
KANYANGE Noëlla, 42ans, mariée et mère de 6 enfants, originaire de la colline Gasave et membre de l’Association «bungabunga Ibinyabuzima» est l’un des participants à la formation. Elle nous affirme sa satisfaction à la fin de la formation car elle vient d’être renforcée sur l’aménagement et la gestion conservatoire des eaux du Sol. « Maintenant nous avons un bagage suffisant sur les techniques de traçages des courbes de niveau et leurs végétalisation, les techniques de plantation des arbres agroforestiers. Nous allons mettre en pratique les notions acquises dans l’aménagement et la protection de nos exploitations ce qui va contribuer à l’augmentation du rendement. Les eaux de pluie détruisent nos champs pendant la période pluviale. Nos exploitations seront protégées après la mise en place des fossés antiérosifs et les plantations des herbes fixatrices. Nous remercions le projet à travers ACORD Burundi qui est entrain de nous accompagner pour atteindre cet objectif».
Selon le responsable du Projet au sein d’ACORD Burundi, Monsieur François HARAGIRIMANA la formation est venue outiller techniquement les parties prenantes à la base sur les techniques de gestion conservatoire des eaux et des sols, les inciter à leur appropriation et les sensibiliser sur leur implication effective dans les activités de protection des terroir.

Conscientiser les citoyens (hommes, femmes et jeunes) sur leurs Droits Economiques, Sociaux et Culturels (DESC) et la manière de mieux les défendre est l’objectif d’un atelier de sensibilisation organisé à l’endroit de 60 citoyens hommes, femmes et jeunes potentiellement leaders ciblés par la communauté dans chaque commune d’intervention des Provinces Kayanza , Muyinga, Ngozi et Kirundo.
C’est dans le cadre du Programme « Participation Citoyenne et Prévention des Conflits au Burundi - PCPC », appuyé par la Coopération Suisse et mise en Œuvre par ACORD Burundi dans son premier objectif qui concerne les espaces de la population, hommes et femmes, à participer effectivement au processus de prise de décision et obliger les autorités locales à rendre des comptes de leurs actions, y compris les prestataires de services publics.
L’impact attendu de cet atelier selon le Responsable du Programme au sein de ACORD Burundi était un engagement des citoyens à exprimer constructivement leurs besoins prioritaires et leurs doléances afin d’inciter les autorités locales à en assurer une meilleure prise en compte dans les politiques publiques.
Les approches d’apprentissage participatives dans la forme des groupes de travail participatif, présentations, sessions préliminaires et séance de lecture limitées sont les méthodes utilisées principalement pendant cet atelier de deux jours. Les outils comme la Déclaration Universelle des Droits de l’homme(1948), Le pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels (1966), la Constitution de la République du Burundi (2018), les lectures additionnelles notamment celles sur la gouvernance locale et le développement communautaire: la loi communale, les PCDC… sont utilisés pour l’atteinte de ces résultats.
Notons que la présente activité rentre dans le résultat d’impact du troisième axe du Plan Stratégique 2021-2025 d’ACORD Burundi «Les personnes leaders, autorités locales et membres des communautés s’engagent à adopter la culture du dialogue et la participation des femmes et des jeunes dans la prévention, transformation des conflits et consolidation de la paix». L’objectif concerne aussi l’organisation des campagnes de sensibilisation des communautés sur le Pacte International des droits économiques, sociaux et culturels adopté le 16/12/1966 par l’Assemblée Générale des Nations Unies, entré en vigueur le 03/01/1976 et ratifié par le Burundi le 14/03/1990. Ce Pacte a été intégré dans la législation nationale via la constitution de la République du Burundi.

Avec l’appui de la Coopération Suisse au Burundi, ACORD BURUNDI a organisé aux chefs-lieux des Provinces KAYANZA, NGOZI, KIRUNDO et MUYINGA des ateliers de lancement officiel du programme «Participation citoyenne et prévention des conflits » (PCPC) au Burundi pour la période d’Août 2021 à Janvier 2024. Ces ateliers d’une journée par province, ont été organisés au mois de Novembre 2021 en collaboration avec les partenaires de mise en œuvre dont l’Association des Femmes d’Affaires du Burundi (AFAB) et l’Association des Artisans de Paix (ADP).
Le but de ce programme est de renforcer le développement local et la cohésion sociale grâce à une participation citoyenne accrue des citoyen(ne)s et l’optimisation des mécanismes de prévention et de gestion des conflits. Les bénéficiaires de ce programme se trouvent dans 17 Communes des provinces ci-haut citées.
Notons que ces événements ont vu la participation de différents acteurs composés de l’administration locale, les partis politiques, les organisations à base communautaire œuvrant dans divers domaines à savoir la sécurité alimentaire, la santé, l’environnement, le foncier, etc., les organisations des jeunes ; les services techniques déconcentrés dans l’éducation; la santé, l’agriculture/élevage/environnement, le genre/égalité des sexes/CDFC. Ces rencontres ont permis, à travers les échanges, la construction des bases de collaboration à ce programme dans les différentes provinces et l’identification des bénéficiaires directs. Les parties prenantes à ce programme  ont été invitées à une implication effective pour l’atteinte des résultats.

Dans le cadre du partenariat avec le Projet pour la Restauration et la Résilience du Paysage au Burundi (PRRPB) financé la Banque Mondiale, ACORD Burundi a organisé, dans les provinces Bujumbura et Muyinga, des ateliers d'analyse de situation  par la Méthode Accélérée de Recherche Participative (MARP) des 22 collines de la zone d’action où tous les ménages de chaque colline étaient invités à participer. 

Dans le cadre de la promotion de la micro irrigation à petite échelle pour faire face au changement climatique et améliorer l’alimentation mise en place par ACORD Burundi avec l'appui financier du CCFD-Terre Solidaire a travers le Programme Transition vers une Agroécologie Paysanne au Service de la souveraineté Alimentaire (TAPSA), l'Association "Femmes au Développement pour aider les vulnérables et les enfants en détresse" est en train d’expérimenter la micro irrigation à petite échelle grâce à la moto pompe qui peut irriguer un rayon de 100 mètres, offerte par ACORD Burundi.

Comment passer d’une échelle individuelle à une échelle communautaire de développement ? Les ménages modèles appuyés dans le cadre du Projet Acces se sont mis ensemble en groupes de caution solidaire pour épargner, s’aider mutuellement, investir comme membres du groupe grâce à l'épargne et au crédit. En effet, 267 groupes de caution solidaire composés de 2900 membres dont 58% de femmes en moyenne ont mobilisé de l'épargne et financé leurs activités génératrices de revenu.

Dans l’objectif de sensibiliser les communautés agricoles locales sur les 22 collines des  communes Isare de la Province Bujumbura et Buhinyuza de la Province Muyinga, ACORD Burundi a organisé des ateliers collinaires sur la nécessité de restauration du paysage, la connaissance du projet et informer les participants sur des objectifs, ce qui est attendu de la communauté et ce que les communautés peuvent attendre du projet sur la restauration du paysage, de l’approche d’intervention de ACORD Burundi ainsi que l’annonce du calendrier des activités planifiés en tant qu’une organisation de mobilisation communautaire.

Les principaux bénéficiaires du projet sont les petits exploitants vivant dans les provinces rurales de Bujumbura et de Muyinga. Au moins 80 820 ménages de petits producteurs bénéficieront directement des interventions du projet (dont 51% de femmes). Les groupes vulnérables dans la zone ciblée, les communautés dans et autour des zones protégées ciblées, en particulier les jeunes, les Batwa, les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays, les populations et les autres segments de la population exposés au risque de catastrophes naturelles et climatiques et de mobilisation violente potentielle bénéficieront du projet.

Le message donné était axé sur la nécessité de restaurer leur paysage, la manière dont le projet compte le faire, connaître ce que le PRRPB attend de la communauté, mais aussi les attentes de cette dernière du projet sur la restauration du paysage. Ainsi, ACORD Burundi par son approche communautaire, la communauté agricole locale sera amenée à travailler ensemble avec le PRRPB et accomplir toutes les activités de restauration du paysage, de l'amélioration de la gestion durable des terres et l'intensification de la production agricole et la protection de l’environnement.

La séance a été clôturée par la mise en place de 50 représentants de cette communauté sur chaque colline. Ce groupe était composé par les représentants des associations des groupes communautaires, associations agricoles, les élus collinaires, ceux qui s’occupe de travaux environnementales comme les menuisiers, apiculteurs, les producteurs de charbon, les tradipraticiens etc…

Selon M. François HARAGIRIMANA Responsable du Projet au Sein de ACORD Burundi, le cahier de charge des 50 représentants choisis  va servir de pont, aux communicateurs, afin d’être impliqués dans la planification pour l’atteinte des objectifs et les résultats attendu du Projet. Le message livré aux communautés agricoles locales a été bien accueilli et la participation était globalement satisfaite. C'est dans le cadre du Projet de Restauration et de Résilience du Paysage Burundais (PRRPB en sigle), un Projet exécuté par ACORD Burundi sous l’Appui financier de la Banque Mondiale

Le GALS (Gender Action Learning System) est une des méthodologies axées sur les ménages qui mise sur le potentiel de changement de la famille. ACORD Burundi est une des principales institutions à innover en recourant à des méthodologies axées sur les ménages pour améliorer les relations hommes-femmes au sein de la famille et valoriser leur potentiel de développement en mettant en place des systèmes d’agriculture familiale et d’autres moyens d’existence en milieu rural plus solides, plus résilients et plus durables.

Galerie photo

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Adresse

Trouvez- nous:

62, avenue Nzero, Kinindo Ouest

Envoyez-nous un mail

info@acord.bi

Appelez-nous au:

+257 22 21 83 09

Suivez nous sur

© 2021 ACORD Burundi

Please publish modules in offcanvas position.